Les petit-déjeuners professionnels

 

Nous avons envie de lancer un nouveau format d’événements Ladies of Code sous forme de petit-déjeuner professionnel pour que vous puissiez venir découvrir des sujets le matin (9h00-11h00).

Le matin ? Mais on travaille le matin ! Justement 🙂 un petit déj pro, c’est du travail.

De tels petit-déjeuners sont monnaie courante dans d’autres secteurs où ils permettent de se maintenir au courant des nouveautés, de découvrir des nouveaux outils et de nouvelles pratiques sur le temps de travail – par exemple dans le milieu des professionnels de la culture ou dans le milieu des juristes des grands groupes.

Ce format nous semble donc pertinent à développer pour les développeurs !

 

Pourquoi ?

 

Dans la vie d’un-e développeur-se, on nous demande sans cesse de rester à jour sur les dernières technos, de faire de la veille, de se former…et il est bien vu de participer à des meetups… mais toujours sur notre temps personnel !

Ceci est discriminant pour les personnes n’ayant pas ce temps libre pour des raisons de vie de famille ou de localisation de leur domicile, ou autre… Ainsi par exemple une développeuse vivant loin du centre et qui viendrait d’avoir son premier enfant serait doublement pénalisée par rapport à un collègue homme “libre de ses soirées”.

De plus cette participation au milieu professionnel sur le temps libre souffre d’aléas qui, au final, diminue son efficacité : opacité pour l’entreprise, qui ne sait pas quand et où vont ses développeurs, et donc ne valorise pas cette activité à sa juste valeur; absence de formalisme, puisque l’entreprise ne formalise pas avec le salarié cette participation et donc ne le guide pas.

Nous pensons que les entreprises et institutions doivent allouer du temps à tous leurs développeurs, et donc à leurs développeuses, pour participer à des rencontres professionnelles sur leur temps de travail, car notre métier exige de nous de constantes mises à jour et de nouveaux apprentissages.

C’est bien sûr aussi pour les entreprises, institutions et agences une manière de s’engager et de passer à l’acte en soutenant leurs développeuses dans leur progression professionnelle, à un moment où la question du soutien à la mixité dans le secteur tech est discuté ouvertement.

C’est ce qui nous motive aujourd’hui à lancer ce format dans la communauté des développeurs, en commençant par la communauté Ladies of Code !

 

Si cela est possible et fonctionne dans d’autres milieux, pourquoi pas le nôtre ?